L’affrontement est le niveau 0 de la communication


Récemment, une personne m’a demandé conseil à propos des difficultés qu’elle rencontrait dans son travail. Elle prononça les mots légitimité, opposition, violence, attaque personnelle, incompréhension, injustice, discrimination.
Je la laissais ainsi déverser son trop plein d’amertume dans une situation qu’elle ne contrôlait plus. Mais l’avait-elle déjà contrôlée?

Le fait de s’exprimer en toute confiance sur son cas lui fit grand bien, vous imaginez. Pour l’instant, elle n’avait trouvé que des mines renfrognées et des refus de communiquer.

Car le fond du problème était bien là. A force de vouloir prouver sa compétence, elle ne laissait jamais s’exprimer ses interlocuteurs. Or, la qualité première d’un diplomate est l’écoute.

Je lui préconisai donc de commencer à s’intéresser sincèrement à ces pseudo-réfractaires.
Le miracle se produisit. En donnant de l’importance à ses opposants, c’est elle qui en pris à leurs yeux.
Tous les projets se mirent à aboutir les uns derrière les autres.

Moralité:
L’affrontement est le niveau 0 de la communication. L’intérêt et la compréhension d’autrui est la clé du succès dans toute entreprise.
Écoutez ce qu’on a à vous dire avant de déclencher les hostilités.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *