Géolocalisation : Où en êtes-vous ?

google map pins! XDD
Vous l’avez compris : tout l’intérêt de la publicité est d’être vu et d’être compris.
 Avant même de penser à convaincre les consommateurs, à vendre, à fidéliser, il faut que vos clients potentiels vous trouvent ! C’est là que le marketing de géolocalisation prend tout son sens. Soyez visibles mais visibles pour les personnes qui se trouvent dans votre zone de chalandise. Inutile que les Lillois savent que vous faites le meilleur pain du 3° arrondissement de Lyon ! Surtout si les fameux habitants du 3° arrondissement de Lyon ne le savent pas, eux ! Commençons par définir le terme de zone de chalandise : c’est la zone géographique dans laquelle se trouvent vos clients potentiels. Cette zone est définie par la distance que vos clients sont prêts à parcourir pour se rendre chez vous (entre autre, car on peut y ajouter des éléments de revenus ou de communautés à cibler). Le marketing de géolocalisation revêt plusieurs aspects :

  1. Le choix de l’emplacement. Selon la typologie des produits ou services que vous vendez, un même emplacement peut être un facteur de succès ou d’échec (pour caricaturer, prenez deux magasins d’alimentation : l’un kasher, l’autre hallal… vous imaginez bien qu’ils n’iront pas s’implanter aux mêmes endroits). Le choix de l’emplacement peut être guidé par la densité de la population, la nature du quartier (résidences ou bureaux), la typologie de population (plutôt des familles, des couples sans enfants ou des célibataires, plutôt des étudiants, des actifs ou des retraités), les types de catégories socio-professionnelles (milieu populaire, mixte, aisé ? majorité de salariés ou de professions libérales ?), le trafic routier mais également par la présence de concurrents ou par les futurs projets de réaménagement du quartier. Il existe de nombreuses sources de données socio-démographiques telles que l’INSEE ou des acteurs privés qui vendent des outils et analyses pour connaître la population de votre territoire. Sinon, vous pouvez aussi vous déplacer et mener une petite étude de marché locale :-). Cela ne coûte pas cher et vous en tirerez une véritable compréhension de la zone en vous imprégnant dans le quartier, en parlant avec les habitants et les commerçants, en repérant ce que des études sur papier ne vous diront pas. Quand on vous dit que le marketing est une question de bon sens !

  2. La visibilité de votre enseigne. Soyez visibles mais soyez pertinents dans le ciblage de vos communications ! Nous allons aborder l’intérêt de la géolocalisation on line. Déclarez-vous sur les sites internet basés sur le principe de la géolocalisation. Par exemple, vous pouvez (non, vous DEVEZ) indiquer votre activité sur Goole Maps, sur les Pages Jaunes, sur Foursquare ou encore sur Qype, Dismoiou, Plyce (liste non exhaustive 😉 ). Il existe de nombreux autres sites spécialisés comme moncoiffeur.com ou Tripadvisor. Commencez par la création d’une page Google Adresses via Google Maps : si vos clients vous cherchent sur Internet, et même si vous n’avez pas de site internet, ils pourront voir votre fiche de renseignement sur Google directement. Vous pouvez ajouter des photos, une description de votre activité, vos horaires d’ouverture, votre numéro de téléphone, des vidéos… et bien sûr les clients peuvent laisser un avis !

 Sur Foursquare, les membres peuvent ajouter leurs lieux préférés sur leur profil, renseigner des informations sur ces lieux, se déclarer sur place en temps réel. Les utilisateurs peuvent même devenir « maire » d’un endroit précis s’ils y retournent fréquemment ou s’ils ajoutent du contenu qui y fait référence.Amorcez la pompe : mettez des photos, ajoutez le maximum d’informations pour donner envie aux habitants ou aux personnes qui se trouvent dans le coin de passer chez vous, incitez vos clients à laisser des commentaires sur Internet, récompensez ceux qui se déclarent en temps réel chez vous ou qui ajoutent du contenu sur vous. Créez de l’intérêt et communiquez-le ! 3. Le repérage de la localisation de vos clients et prospects. Il est désormais possible de cibler vos clients avec des offres commerciales selon leur positionnement en temps réel. Pensez à Facebook Places : les utilisateurs de smartphones peuvent se localiser dans un endroit grâce à la touche check-in. Une fois « checkés », ils peuvent être soumis à des pubs pour des annonceurs situés dans les alentours.

Certains opérateurs de téléphonie mobile proposent d’envoyer sur leur base de données clients des offres de partenaires quand le mobinaute se trouve dans la zone de chalandise du partenaire. Ainsi vous pouvez envoyer par SMS un bon de réduction à un abonné SFR lorsque celui-ci se trouve à moins de 100 mètres de votre magasin ! De l’ultra ciblage ultra pertinent ! Attention aux dérives ! La localisation doit toujours être soumise à l’accord de l’internaute qui peut décider de ne pas déclarer l’endroit dans lequel il se trouve. Ainsi, les offres telles que décrites pour SFR ne sont envoyées qu’aux abonnés. Human Marketing Project attache beaucoup d’importance à la confidentialité des données : les actions de géo marketing doivent toujours de faire dans le respect de la vie privé des internautes. Nous avions déjà abordé le rôle de la CNIL dans la protection de la liberté des internautes et des mobinautes. Pour autant, quand la communication géolocalisée est menée dans une optique « intérêt du client » (aussi bien en termes d’attrait du contenu que de considération de la vie privée), elle est un moyen efficace de développement commercial et marketing pour les entreprises.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *